Marie Desreumaux
Sophrologie à Suze-la-Rousse
 
Marie Desreumaux, sophrologie à Suze-la-Rousse

Episode 2 La sophrologie et l’adolescent

La sophrologie sur tout notre parcours de vie

Un peu d’étymologie : Adolescence vient du latin ADUSLESCENS qui signifie « celui qui est en train de croitre ».

L’enfant dit « adolescent » sort de l’enfance pour entrer dans l’âge adulte. Or il n’est plus un enfant mais pas encore un adulte. Il se situe entre les deux.

L’adolescence est une période de croissance et de développement tant au niveau physique que psychologique. C’est une étape sensible du développement de la personnalité.

Cette période débute à la puberté et se termine selon notre société à la majorité. Car pour la société à 18 ans, on est reconnu comme un adulte responsable aux yeux de la loi. Mais en général dans les faits, on devient adulte lorsqu’on entre dans la vie professionnelle, ce qui permet d’acquérir son indépendance.

Le début de l’adolescence est déclenché par des processus biologiques et hormonaux. (Augmentation de la taille, 1eres règles chez les filles, l’éjaculation chez les garçons, pilosité, voix…)

 

Le comportement social

Cette transformation se fait par le corps mais elle est aussi une modification des modes de penser et d’agir, une remise en cause de tout ce qui paraissait normal et acquis jusqu’alors, un regard nouveau sur le monde environnant et par conséquent une attitude nouvelle, imprévue, déroutante parfois à l’égard de l’entourage (parents, fratrie, amis, professeurs…)

L’adolescent ne se reconnait pas parfois.

L’adolescence se définit en 3 étapes dans les liens aux autres :

  1. L’étape dite d’opposition

Elle commence par une période de régression durant laquelle l’adolescent va avoir tendance à s’opposer aux règles, à se questionner sur ce qui allait de soi auparavant.

C’est aussi une manière de se construire par opposition.

A ce moment l’adolescent a aussi une plus grande conscience de soi, là où il avait tendance à s’identifier aux parents.

Les adolescents ont soif de liberté et d’autonomie, mais en même temps ils redoutent d’être seuls et abandonnés.

Angoissés, ils expriment leur peur de ne pas être à la hauteur, souvent par des comportements inadaptés.

Les parents d’ailleurs expriment alors leur inquiétude face aux emportements de leur

enfant qu’ils ne reconnaissent plus.

 

  1. L’étape « d’affirmation de soi »

C’est une période de revendication. Les « je veux » et « je ne veux pas » sont en fait une demande d’indépendance et de liberté.

On parle alors de « conflits de génération »

 

  1. L’étape d’indépendance

L’adolescent va commencer par s’identifier à d’autres personnes (idole, héros…). Il trouve son indépendance affective et construit son indépendance économique.

Il accepte clairement de se passer de ses parents.

 

                                                    Les variations d’énergie

Cette phase de croissance consomme beaucoup d’énergie et mobilise toutes les ressources.

L’adolescent est souvent fatigué et ressent parfois des douleurs chroniques.

Cet état de fatigue est accentué par une modification des habitudes de sommeil.

Il a des difficultés à s’endormir et son temps de sommeil se réduit petit à petit augmentant ainsi cette sensation de fatigue.

Il dérègle son horloge biologique (soirée, réseaux sociaux, réduction de l’activité physique…). La sensibilité des adolescents est exacerbée par tous ces changements.

Ils ne parviennent plus à maîtriser leurs émotions.

Ils naviguent entre excitation et nonchalance.

Ils se forgent en même temps une personnalité en s’identifiant aux personnes qu’ils rencontrent (amis, stars, groupe, héros…)

Ils expriment plusieurs personnalités.

Cela entraine donc du stress, des peurs, parfois de la dépression, de la boulimie, de l’anorexie… beaucoup de questions sur eux même

 

Qu’apporte la sophrologie aux adolescents ?

La sophrologie est un outil complètement adapté pour répondre au stress, aux angoisses, aux doutes, à la fatigue générée par toutes ces mutations de l’adolescence, à l’image de soi…

Des complexes physiques peuvent apparaitre (morphologie, texture de la peau, pilosité, poids, taille…) qui peuvent déstabiliser l’adolescent. 

La sophrologie va les aider à prendre conscience de cette problématique et apporter les outils pour les combattre.

 

Quels résultats peut-on espérer ?

  • Retrouver la confiance en soi
  • Gérer ses émotions
  • Ne plus avoir peur du jugement des autres
  • Accepter son corps
  • Accroitre l’estime de soi
  • Retrouver un sommeil réparateur
  • Vaincre la morosité
  • Maintenir durablement son dynamisme
  • Gérer les conduites addictives (jeux vidéo, sport, consommation de produits illicites…)
  • Vaincre la timidité, l’exclusion, le rejet
  • Préparer les examens
  • Enrayer le fléchissement scolaire
  • Vaincre l’inhibition (difficultés à penser, mémoriser, se concentrer, rigidité du corps, perte de l’appétit, du sommeil…)

Vidéo sur le même sujet: 

l'émission "C'est pas sorcier" sur l'adolescence

 

X23ev49

Le prochain épisode : la sophrologie et l’adulte


Articles similaires

Derniers articles

Un peu d’étymologie : Adolescence vient du latin ADUSLESCENS qui signifie « celui qui est en train de croitre ».
L’enfant dit « adolescent » sort de l’enfance pour entrer dans l’âge adulte. Or il ...

Nous avons l’habitude de parler du stress chez les adultes. Toutefois les enfants ne sont pas épargnés. Plus que jamais ils sont hyper stimulés par toutes les informations qu’ils reçoivent des nouv...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.